Lingettes bébé Huggies
La préparation a l’école maternelle
10 février 2016
Jouet de bain
Soins des yeux et visage, des ongles et du cuir chevelu
15 mars 2016

Le vaccin DT COQ

Siège Auto Key Fit

Le vaccin DT COQ

L’abréviation DTCoq signifie diphtérie, tétanos, coqueluche. Diphtérie et tétanos étaient de véritables fléaux il y a encore une trentaine d’années.

Le vaccin DT se fait en association avec le vaccin anticoquelucheux et le vaccin
Ces affections ont pratiquement disparu chez l’enfant, si l’on voit encore des tétanos chez des sujets âgés non revaccinés depuis l’enfance.

 

antipoliomyélitique, en France, à partir de 3 mois. Il comprend trois injections sous-cutanées à un mois d’intervalle, un premier rappel une année plus tard, puis un rappel pour le DT Polio tous les cinq ans.

Les vaccins contre la diphtérie et le tétanos sont constitués d’« anatoxines » et ont un pouvoir vaccinant très intense. Ils n’entraînent que peu de réactions.

Le vaccin anticoquelucheux est efficace, mais l’immunité qu’il entraîne est d’assez courte durée.

De ce fait son administration précoce dans la vie permet surtout d’éviter une maladie redoutable au cours de la première année, gravissime les premiers mois, le petit bébé risquant de présenter des quintes asphyxiantes.

La vaccination DTCoq entraîne une réaction fébrile, très variable selon les sujets, parfois intense avec des températures allant jusqu’à 39° ou 40°. Elle débute 3 ou 4 heures après l’injection et peut durer de 12 à 48 heures; C’est pourquoi il est nécessaire d’administrer systématiquement aspirine ou paracétamol 3 ou 4 heures après l’injection et de poursuivre régulièrement ces prises d’antithermique; associées au besoin avec du diazépam (Valium®) si la température est importante et persiste.

On a souvent mis sur le compte d’une complication de l’injection vaccinale elle-même ce qui était, en réalité, complication de la fièvre; en particulier les convulsions, qu’il convient de prévenir à tout prix.

Localement, à l’endroit de l’injection, qu’il vaut mieux faire par voie sous-cutanée semble-t-il (de plus les aiguilles toutes prêtes sur le vaccin ne sont pas prévues pour injection intramusculaire); il peut y avoir rougeur et inflammation à traiter par des compresses d’eau chaude alcoolisée.

Il arrive également, surtout lors de la première injection, que le bébé n’ait guère de fièvre (37°6-37°8) mais soit extrêmement irritable; rageur et crie pendant 2 ou 3 heures d’affilée; L’administration d’aspirine et de diazépam peut le calmer très efficacement.

Il n’y a que très peu de contre-indications au vaccin DTCoq. Il ne faut pas pratiquer le vaccin anticoquelucheux chez les enfants ayant présenté des convulsions; fébriles ou non, ou atteints d’un handicap psychomoteur.

Les enfants allergiques sont régulièrement vaccinés au prix de quelques précautions simples; consistant surtout à tester d’abord la sensibilité au vaccin avant d’effectuer les injections complètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *