Santé bébé
Promenades à quatre pattes
23 novembre 2015
Loquet D'angle
Qui est l’ enfant de 24 à 26 mois?
10 février 2016

Les grands – parents

Toilette de bébé

Les grands – parents

Les grands-mères et les grands-pères d’aujourd’hui ne correspondent plus à l’image traditionnelle que l’on avait d’eux.

Les grands – parents sont jeunes, actifs, souvent encore pris par une activité professionnelle. Certains ne cadrent souvent pas, mais alors pas du tout, avec le rôle vieillot du papi-potager et de la mamie-confiture et vieilles-dentelles. Ils veillent souvent à ce qu’on ne les confonde pas avec la baby-sitter de service. Ils ont élevé leurs enfants, c’est-à-dire vous, et considèrent que c’est à vous d’élever les vôtres.

Ce sont souvent eux qui rassemblent

Les sentiments ne sont pas moindres pour autant et rares sont les grands-parents actuels qui ne prennent pas leurs petits-enfants pour une partie des vacances. On constate alors qu’avoir des grands-parents jeunes et dynamiques est une grande chance. Plus la famille est complète, élargie et soudée à la fois, et plus l’enfant se sent heureux. Plus il côtoie de générations et moins il se sent étouffé. Chacun peut trouver plus de force et se sentir soutenu parce qu’il n’est pas isolé.

Ce rôle de relais et de rassemblement est d’autant plus important aujourd’hui où le taux de divorce est élevé et les familles fréquemment monoparentales ou éclatées; Les grands-parents ont une place très importante dans la permanence qu’ils peuvent offrir; l’enfant y trouve des repères dont la stabilité le rassure profondément.

Ils sont plus disponibles

Face à leurs grands-parents, les petits-enfants sont curieux de tout. Pour eux, grand-père et grand-mère ne sont pas vieux; Ils sont ceux qui ont le temps de les écouter et de leur expliquer le monde. Ils ont davantage de disponibilité, de patience, de recul que leurs parents.

Bien sûr, ils gâtent leurs petits-enfants, et cela est parfois source de conflit avec les parents. Mais c’est une grande joie pour les enfants qui se font de merveilleux souvenirs pour l’avenir et puis ne sont-ils pas aussi ceux qui prennent le temps de jouer aux petits chevaux; de faire des gaufres ou de fabriquer des habits de poupée?

Ils sont les témoins du passé

Les grands-parents sont les seuls à pouvoir parler aux enfants de leurs parents « quand ils étaient petits », les aidant à reconstituer leur propre histoire et à prendre le sens du temps; Il est très important pour un enfant de savoir que maman, quand elle était petite, se chamaillait sans cesse avec sa sœur ou que papa adorait la mousse au chocolat, qu’ils faisaient des bêtises et suçaient leur pouce; Les enfants comprennent ainsi que leurs parents, si parfaits et exigeant tant de perfection, ont eux-mêmes été des enfants confrontés aux mêmes difficultés et aux mêmes conflits. Devenir adulte est alors une chose accessible.

Ils permettent de se situer dans le temps

Très jeunes, les enfants sont sensibles à cette mémoire vivante. Elle les aide à comprendre la succession des générations et à se repérer dans le temps. C’est aussi aux grands-parents de dessiner un arbre généalogique simple de la famille et de le garnir des photos de chacun; Cela aide beaucoup les petits à se souvenir que «Tata est la sœur de maman qui est la tante de Sébastien »; Les enfants apprennent aussi qu’ils sont issus de deux lignées, c’est pourquoi ils ont quatre grands-parents et non deux, portant des noms différents et avec des histoires distinctes. Sur l’arbre, ils se voient à la croisée de ces deux lignées.

Des règles simples pour bien s’entendre

Il est toujours triste de voir des petits-enfants privés de leurs grands-parents (et réciproquement) pour des raisons de désaccord éducatif avec la génération intermédiaire. S’entendre et établir un partenariat qui satisfasse chacun est d’abord une question de respect de la place de chacun. Les grands-parents, pour leur âge et leur expérience. Les parents, parce que ce sont les parents. Chacun a des droits.

L’entente s’appuie ensuite sur des règles simples. Les modes et les manières de faire ont changé. Pour autant, il est important que la mère n’interfère pas dans la manière dont la grand-mère nourrit et prend soin de l’enfant lorsqu’elle l’a en charge (sauf gros problème bien sûr). Réciproquement, une grand-mère respectueuse de l’éducation que fille ou sa bru donne à ses enfants et qui s’abstient de toute critique saura certainement mieux se faire apprécier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *